1. Power BI sur des milliards de lignes (sur du Big Data)
  2.  AI et cognitive services sur Power BI
  3. Automated Machine Learning dans Power BI

Mon troisième coup de cœur du Power BI World Tour 2018:

Automated Machine Learning dans Power BI

Automated Machine Learning (ou Auto ML) sur Power BI, permet de créer rapidement un modèle de Machine Learning (modèles de classification, régression et clustering) avec zéro code. Cette fonctionnalité rend les analytiques avancées plus accessibles aux personnes non techniques.

À noter que ce n’est pas l’utilisation des modèles Azure Machine Learning à partir de Power BI qui est nouveau. Ce qui est nouveau, c’est qu’avec Auto ML on peut le faire en quelques clics. De plus, cette fonctionnalité sélectionne automatiquement le meilleur algorithme à utiliser. Elle permet d'entraîner, tester et valider les modèles.  

Comme me l’a expliqué le conférencier Ashraf Ghonaim – MVP et leader du PowerBIUG de Toronto : avant cette fonctionnalité, on devait construire le modèle sur Azure ML Studio, puis le publier comme une API et l’appeler à partir de Power BI.

Il m’a vivement conseillé de ne pas perdre mon temps à essayer de comprendre cette ancienne façon de faire, car Auto ML change la Game!

Pour la petite anecdote, il comptait nous faire une démo sur Azure ML avec Power BI, mais l’annonce de Auto ML le 14 Novembre par Microsoft, la veille de sa conférence, a changé ses plans.

create and train your modelSource: Microsoft

Comme Cognitive Services sur Power BI, Auto ML profite, à mes yeux, d’une bonne base déjà existante qui est Azure Machine Learning. Ceci démontre encore une fois l’avantage que présente Power BI à faire partie de cet écosystème Microsoft.

Par contre, il faut comprendre une nuance:  Auto ML est une fonctionnalité directement intégrée dans Power BI (et non un service auquel on fait appel), ce qui est, à mon sens, assez impressionnant.

(Auto ML est en Preview et sera publiquement disponible début 2019)

Il s'agissait donc de mes trois coups de cœurs parmi les nouveautés annoncées. Mais il y a d’autres fonctionnalités et conférences que j’ai trouvées extrêmement intéressantes :

  • PowerApps : puissante plateforme (qui s’intègre et interagit avec les Tableau de Bord Power BI). Elle est utilisée pour la création d’applications sophistiquées en quelques clics.
  • RLS (Raw Level Security) patterns dans Power BI.
  • Dataflows pour faire de l’ETL directement dans Power BI
  • Industrialisation de prototypes Power BI  
  • Key Driver Analysis : aide à comprendre ce qui a conduit à un résultat X (fonctionnalité AI)
  • Quick insight pour la génération automatique de visuels
  • Intégration de Python (utile pour les développeurs et Data Scientists)
  • Sans parler de toutes les nouvelles fonctionnalités qui touchent la création de visuels, la modélisation, le mobile, custom visuals, etc.

Des nouvelles fonctionnalités Power BI, il y en a tous les mois. Le meilleur moyen d’être à la page, est de suivre le blog officiel de Power BI. Vous retrouverez la liste des nouveautés du mois de novembre 2018 ici. Microsoft est aussi très à l’écoute des utilisateurs et, a mis à leur disposition une plateforme où ils peuvent proposer de nouvelles fonctionnalités et/ou voter pour celles qu’ils préfèrent.

En conclusion je dirais que :

Power BI est certainement l’une des plateformes sur lesquelles Microsoft investit énormément, et les résultats sont là. Les équipes Microsoft en font une solution à la page, qui évolue à une vitesse phénoménale.

La vision de Microsoft est clairement de fusionner l’AI avec la visualisation et de rendre l’Analytique avancée et l’AI accessibles à des utilisateurs non techniques.  Elle met à leur disposition une boîte à outils prête à utiliser. Le meilleur exemple est Auto ML sur Power BI: le problème n’est plus dans le comment faire, mais uniquement quoi utiliser dans quel cas.

Cependant, et comme expliqué dans l’une des conférences, les stratégies de self-service Power BI doivent impérativement être accompagnées de gouvernance.

Un autre point important, est que désormais on parle de Power Plateforme. D’ailleurs, ce sera le thème du prochain World Tour 2019 à Toronto. Cette Power Plateforme est composée de Power BI, PowerApps et Microsoft Flow.

Comme expliqué par Leila Etaati lors de sa conférence, on peut créer des solutions intégrées qui combinent : Azure Cognitive Services + PowerApps + Microsoft Flow et Power BI. En l’espace de quelques minutes, elle a :

  1. Créé une application qui prend en photo son badge, en seulement quelques clics avec PowerApps
  2. Connecté son application PowerApps à Microsoft Flow pour appliquer Azure Cognitive Service de reconnaissance de caractères à partir d’une image (Flow automatise les processus)
  3. Récupéré et affiché les résultats de traitement du Cognitive Service dans PowerApps et Power BI (sachant que ces deux là peuvent communiquer)

Et ce n’est qu’un exemple de cas d’utilisation, alors je peux vous dire qu’avec cette Power Plateforme «sky is the limit ».

Partager cet article
  


CONTACT

agileDSS Inc.
407, rue McGill, bureau 500.
Montréal (QC) H2Y 2G3.

info@agiledss.com
(514) 788-1337